Archive for avril, 2011

Saisine Afssa Oméga 3

mardi, avril 5th, 2011

En France suite à différentes études on estime les apports moyens en acide alpha-linolénique compris entre 0,1 et 0,2 g/j, quels que soient l’âge et le sexe.

Les apports moyens en acide linoléique, sont eux compris entre 1 et 2 g/j.

Par conséquent le rapport acide linoléique/acide alpha-linolénique est trop élevé et dépasse en moyenne 10.

L’acide alpha-linolénique, précurseur de la famille des oméga 3, est indispensable car son rôle est lié au bon fonctionnement cérébral et visuel.

Le besoin physiologique minimum en acide alpha-linolénique est estimé à 0,8% de l’apport énergétique pour l’adulte c’est à dire 1,8g/j pour un AE de 2000kCal. Celui-ci est de 2% de l’AE pour l’acide linoléique ce qui équivaut à 4,4g/j pour le même AE.

Les déséquilibres entre l’apport en Oméga 3 et Oméga 6 est préjudiciable à la synthèse et à la disponibilité de l’EPA et du DHA et à leur incorporation dans les tissus, ce qui pourrait accentuer des perturbations physiologiques et contribuer à la survenue de pathologies telles que affections neuro-psychiatriques, les maladies cardio-vasculaires, les pathologies inflammatoires, le diabète et l’obésité.

Dans ce cadre, un apport acide linoléique/acide alpha-linolénique inférieur à 5 est admis.

Passons au vif du sujet : l’EPA et le DHA

Le DHA (acide docosahexaénoïque) constituant majeur de la structure et du fonctionnement cérébral et visuel.

La très faible conversion de l’acide alpha-linolénique en DHA clairement démontré a conduit à fixer le besoin physiologique minimum à 250mg/j pour un adulte.

L’EPA (acide eicosapentaénoïque).

Contrairement au DHA, la conversion de l’acide linolénique en EPA est significative dès lors que les apports en acide alpha-linolénique sont suffisants. Cependant un ANC a été défini à 250mg/j.

Apport chez la femme enceinte et allaitante en Oméga 3.

La teneur en acide gras polyinsaturés précurseurs et à longue chaîne des séries oméga 6 et oméga 3 de l’alimentation maternelle influence principalement le développement cérébral du nouveau né et la santé de la mère. C’est pourquoi des ANC ont été définis

Acide linoléique : 4% de l’apport énergétique (nombre de calories par jour)

Acide alpha-linolénique : 1% de l’AE

DHA : 250mg

EPA : 250mg

Apports nutritionnels conseillés en oméga 3 pour le nouveu-né, le nourrisson et les enfants de 1 à 3 ans

DHA : 70 mg

EPA : aucune donnée

Enfants de 3 à 9 ans

DHA : 125 mg

EPA : 125 mg

Adolescents de 10 à 18 ans

DHA : 250 mg

EPA : 250 mg